Activités du parti

Le parti du Mouvement Populaire organise un séminaire sous le thème « Le Code de la famille, le bilan et la nécessité d’une réforme »

Fajr Ali

Le parti du Mouvement Populaire organisera, demain jeudi le 17 novembre 2022, un séminaire sous le thème « Le Code de la famille, le bilan et la nécessité d’une réforme ».

Les travaux de séminaire, qui se tiendra au siège central du Mouvement Populaire à Rabat à partir de 14h30, seront ouverts par une allocution d’orientation de M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti, suivi d’une allocution de M. Driss Sentissi, président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants et président du Comité préparatoire du 14ème Congrès national du parti, prévu de se tenir les 25 et 26 novembre courant au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat.

Ce séminaire sera ponctué, par la suite, par une intervention de M. Mohamed Aujjar, ancien ministre de la Justice et dirigeant au parti du Rassemblement National des Indépendants (RNI), puis par une intervention de Mme Halima Assali, dirigeante harakie et présidente du Pôle femmes et parité au parti.

Suivront une intervention de Mme Jamila Moussali, ancienne ministre et experte-consultante dans les questions relatives à la femme et au développement social, sous le thème « L’exégèse portant sur les questions familiales, les cadres de référence et les déterminants méthodologiques », puis une intervention du Dr. Mohamed El Aâraj, ancien ministre et professeur d’université, sous le thème « Le texte juridique et la problématique de la constitutionnalité ».

Par ailleurs, le thème « La justice familiale et le code de la famille, entre la lettre du texte et l’opportunité de son application (la tutelle et la garde dans l’intérêt supérieur de l’enfant) sera abordé par M. Abderrahman El Jouhari, avocat et ancien magistrat au Conseil constitutionnel), tandis que Dr. Ghita Al Hatimi, conseillère juridique et ancienne parlementaire, focalisera son intervention sur le thème « Le mariage des mineurs, entre le texte et l’application ».

Cette rencontre, qui sera animée par M. Hatim Bekkar (avocat) et sera ponctuée par une discussion générale, conclura ses travaux par l’émission de recommandations visant à promouvoir les droits de la famille et des femmes, conformément aux Hautes Orientations Royales contenues par le dernier Discours du Trône et appelant à une révision du Code de la famille afin que la femme puisse jouir pleinement de ses droits légaux et légitimes, grâce à l’application saine et complète des dispositions juridiques, qui nécessite de pallier les dysfonctionnements et les inconvénients révélés par l’expérience, et plus particulièrement la révision de certaines dispositions du Code de la famille qui ont été dévoyées de leurs objectifs.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page