Amzazi : Je n’ai pas le droit d’intervenir directement dans le différend entre les écoles privées et les familles au sujet des frais de scolarité

Saliha Boujraf:

Saaïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement,a affirmé que « la loi ne permet pas au ministère d’adopter une position ferme, ni vis-à-vis des établissements d’enseignement privées ni vis-à-vis des parents et des tuteurs d’élèves.

Pour améliorer la qualité des services hospitaliers : Moubdiî propose la création du Conseil national consultatif de la santé

Saliha Boujraf:

Mohamed Moubdiî, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a présenté une proposition de loi portant création du Conseil national consultatif de la santé et ce, conformément aux dispositions de l’article 31 de la Constitution et de la loi-cadre n° 34.09 relative au système de santé et à l’offre de soins. Cette proposition de loi précise la composition dudit conseil, son organisation, ses compétences, ses règles de fonctionnement et les textes réglementaires devant être pris pour son application.

MmeBouchareb : Le ministère a élaboré une feuille de route nationale et régionale dédiée à la classification des centres ruraux en deux catégories

Saliha Boujraf:

Mme Nouzha Bouchareb,ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, a affirmé que le ministère a élaboré une feuille de route nationale et régionale,qui s’inscrit dans le cadre du Programme national pour le développement intégré des centres ruraux émergents visant la résorption des disparités sociales et territoriales entre les villes et les campagnes et qui classe ces centres ruraux en deux catégories.

Le foyer épidémique de Lalla Mimouna incite M. Moubdiî à interpeller le Chef du gouvernement au sujet des causes de ce foyer et des mesures prises pour le contenir

Saliha Boujraf:

Mohamed Moubdiî, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a appelé le gouvernement à révéler les causes ayant été à l’origine de l’augmentation spectaculaire du nombre de personnes contaminées par le nouveau Coronavirus ces derniers jours, s’interrogeant sur les mesures prises pour limiter sa propagation et les dispositions logistiques et sanitaires mises en place pour héberger ces personnes.

Au vu des répercussions du Coronavirus : Un parlementaire haraki appelle le gouvernement à prendre une mesure exceptionnelle pour exempter les citoyens modestes et démunis du paiement des factures d’eau et d’électricité

Saliha Boujraf

Abderrahman El Omari, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a attiré l’attention du ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, M. Aziz Rebbah, au fait que de nombreux citoyens ont récemment été surpris par les montants élevés des factures d’eau et d’électricité.