الأخبار

Ministère de l’Education nationale : Les postes des directeurs adjoints dans les centres de formation n’ont pas été nouvellement créés, mais sont occupés actuellement par des intérimaires  

 Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné que les postes dédiés aux directeurs adjoints des Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF) n’ont pas été nouvellement créés, mais sont occupés actuellement par des intérimaires qui exercent encore leurs fonctions conformément aux dispositions réglementaires régissant l’organisation de ces centres.

Suite à la publication mercredi dernier d’un article au sujet du recrutement de 36 responsables de ces centres,le ministère a indiqué, dans un communiqué, que le lancement d’un appel à candidatures pour pourvoir les postes de responsabilité dans lesdits centres de formation intervient dans le cadre de l’application des dispositions réglementaires régissant ces centres.

Le ministère a annoncé que les Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation connaîtront un plus grand dynamisme à l’occasion de leur rentrée académique qui sera lancée exceptionnellement à partir du 5 février 2018, indiquant que ce centres accueilleront environ 20.000 stagiaires jusqu’au mois de juillet 2018.

Le ministère a indiqué, par ailleurs, que la cadence de formation au niveau de ces centres s’accélèrera durant les prochaines années, eu égard que la formation de tous les enseignants recrutés en vertu de contratspar les Académies régionales d’éducation et de formation (AREF), constitue désormais une condition obligatoireavant qu’ils rejoignentleurs postes d’affectation, comme le stipulent les textes réglementaires régissant cette catégorie.

D’autre part, le ministère a précisé qu’il n’a jamais été procédé à la formationdes inspecteurs de l’enseignementau niveau des Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation, car cette mission incombe au Centre de formation des inspecteurs de l’enseignement à Rabat.

Par ailleurs, le ministère a indiqué que le nombre total des cadres administratifs exerçant au niveau des sièges de ces centres, de leurs annexes et sections provinciales ne dépasse pas 365 cadres.

Enfin, le ministère a appelé les médias à faire preuve de prudence et de vigilance dans le traitement des informations relatives au ministère et ce, en prenant contact avec ses services compétents pour s’enquérir de la véracité des données.

مقالات ذات صلة

زر الذهاب إلى الأعلى