Activités parlementaires

Pour examiner la problématique de la privation des Marocains du “visa Schengen” sans justification raisonnable : M. Sentissi appelle à la tenue d’une réunion avec M. Bourita au Parlement

Saliha Boujraf

M. Driss Sentissi, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a adressé une demande à la Présidente de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger, pour la tenue d’une réunion d’urgence de la Commission sur « les difficultés liées à l’obtention par les Marocains de visas auprès de certains services consulaires ».

Dans cette demande, M. Sentissi a affirmé que de nombreux citoyens marocains expriment leur mécontentement face au taux élevé de refus d’octroi de visa injustifié par certains services consulaires d’Etats européens appartenant à l’espace Schengen, à l’instar du partenaire traditionnel du Maroc, à savoir la France.

Le Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a ajouté que compte tenu de l’importance de cette question, nous appelons à la tenue d’une réunion d’urgence de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger, en présence du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger.

Il est à noter que de nombreux demandeurs de visa rencontrés par le quotidien “Al Haraka” devant le consulat de France à Rabat ont exprimé leur dénonciation de leur privation d’un visa “France” sans justification raisonnable, et ont également exprimé leur mécontentement quant à la rétention par le consulat des droits de visa.

Les personnes concernées se sont étonnées de cette injustice d’autant plus que certaines d’entre elles avaient auparavant obtenu un “visa”, appelant le ministère de tutelle à intervenir pour corriger cette situation.

Il est à noter que des militants des droits de l’Homme avaient annoncé l’engagement d’une action en justice contre les ambassades européennes à Rabat devant la Cour de justice de l’Union européenne à Luxembourg en faveur des citoyens marocains « victimes » des ambassades et consulats européens au Maroc qui ont refusé sans justification de leur accorder un visa Schengen pour accéder ai territoire européen et ce, en invoquant le préjudice moral, symbolique, matériel, professionnel et humanitaire causé par des cas de refus de demandes de visa de la part de certains Etats, notamment l’ambassade de France à Rabat, qui a porté préjudice à plusieurs catégories sociales, notamment des médecins, des ingénieurs, des étudiants, des responsables marocains, des patients et des hommes d’affaires (..), surtout lorsque il s’agit de priver des cadres et des experts marocains de la participation à des conférences scientifiques malgré qu’ils disposent d’invitations à participer à ces forums internationaux.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page