Activités ministériellesActualitésArticles de presse

M. Amzazi : La réalisation de la relance éducative escomptée demeure tributaire d’accorder la plus haute importance aux femmes et aux hommes de l’enseignement

Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Saaïd Amzazi, a souligné que la réalisation de la relance éducative escomptée demeure tributaire principalement d’accorder la plus haute importance aux ressources humaines dont regorge le système éducatif, à savoir notamment les femmes et les hommes de l’enseignement.

Dans un message adressé aux enseignantes et enseignants à l’occasion de la « Journée mondiale des enseignants », célébrée cette année sous le thème « Pour une relance éducative pionnière en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement », le ministre a précisé que la réalisation de cette renaissance repose sur la sélection des meilleures compétences scientifiques, cognitives et professionnelles et l’attraction de celles et ceux disposés psychologiquement, cognitivement et éthiquement et passionnés par l’exercice de ce noble métier.

Dans le même contexte, M. Amzazi a souligné la nécessité de faire bénéficier ces compétences, après leur intégration, d’une formation de base professionnelle et solide, et d’accompagner leur performance à travers la généralisation de la formation continue et la création d’opportunités multiples et qualitatives de développement professionnel, qui seraient de nature à rehausser et améliorer de manière soutenue le niveau de leurs compétences et de renouveler leurs expertises académiques et professionnelles.

Le ministre a poursuivi « aujourd’hui, alors que nous lançons une nouvelle année scolaire (…), nous serons invités à relever le plafond de ce défi et à nous engager tous et nous mobiliser pour déployer davantage d’efforts qui soient au service de notre système éducatif et de ses chantiers engagés, en gardant à l’esprit, d’abord et avant tout, les intérêts des apprenantes et des apprenants ».

M. Amzazi a ajouté « à l’instar de chaque année, je m’adresse, avec fierté et reconnaissance, aux femmes et aux hommes de l’éducation et de la formation pour célébrer avec eux la Journée mondiale des enseignants, qui coïncide avec le 05 octobre de chaque année ». 

A cette occasion, le ministre a réitéré les salutations et expressions de considération à l’égard de l’ensemble des enseignantes et des enseignants dans toutes les régions du Royaume, ainsi que de ceux qui exercent à l’étranger, pour les efforts continus qu’ils déploient avec sincérité et dévouement, et pour le rôle pionnier qu’ils jouent afin de rehausser et de développer le système éducatif.

M. Amzazi a également salué la mission et la responsabilité noble qu’assument les enseignants et les enseignantes pour garantir le droit de nos filles et fils à l’éducation et à la formation et leur offrir des perspectives prometteuses après leur parcours scolaire, basées sur des apprentissages de qualité et en phase avec les exigences de l’ère actuelle, et une éducation solide et imprégnée d’esprit de citoyenneté et de civisme.

A cette occasion, le ministre a également salué l’implication et les sacrifices de la famille de l’éducation au cours des deux dernières années scolaires, et leur mobilisation collective pour assurer la réussite de l’année scolaire en cours, au vu des répercussions de la situation épidémiologique et des circonstances exceptionnelles dues à la pandémie de la « Covid-19 ».

Par ailleurs, M. Amzazi a réaffirmé l’engagement à œuvrer pour la réalisation des objectifs fixés dans les projets 9 et 15 relatifs à la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre n° 51.17, et la prise des mesures y afférentes, en particulier les mesures qui convergent avec les orientations stratégiques du nouveau modèle de développement, conformément à la même approche visant à promouvoir le métier d’enseignant et à faire en sorte que le statut de l’enseignant et sa stature symbolique soient plus attractifs et plus appréciés au sein de la société.

Le ministre a ajouté, dans ce sens, « avec nos partenaires sociaux, nous continuerons à explorer toutes les solutions possibles pour régler les dossiers sociaux en suspens sur la base de l’interaction positive et de conditions objectives et rationnelles et ce, afin de leur assurer un environnement professionnel sain et ouvert fondé sur l’écoute et le dialogue et sur l’équilibre entre les droits et les devoirs.

M. Amzazi a conclu son intervention en exprimant ses vœux aux enseignantes et aux enseignants de réaliser une année scolaire réussie, pleine de réalisations et de réussites et d’accomplir la noble mission qui est la leur, « afin que nous réalisions ce à quoi nous aspirons en termes de promotion de notre système éducatif, de concrétisation d’un avenir brillant et prospère pour nos filles et nos fils et de réalisation de la grandeur et de la prospérité de notre cher pays sous la Sage et Clairvoyante Direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page