ActualitésArticles de presse

Le Mouvement Populaire prédomine les élections partielles dans la commune de Sidi M’hamed Dalil

M. Awad Aâmara considère que les résultats sont une « récompense » pour le parti et souligne la poursuite de l’action pour promouvoir les affaires locales

Saliha Boujraf

Le parti du Mouvement Populaire est arrivé en tête des élections communales partielles dans la commune de Sidi M’hamed Dalil dans la Province de Chichaoua, qui se sont tenues le jeudi 15 décembre 2022, en remportant 11 sièges.

Dr. Awad Aâmara, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a considéré que les résultats réalisés sont une récompense de la population de la commune pour le parti du Mouvement Populaire, qui a beaucoup donné à la Province de Chichaoua en général.

Le député parlementaire haraki a affirmé, dans une déclaration téléphonique, que « les résultats que nous avons obtenus sont la preuve du travail inlassable mené par le parti du Mouvement Populaire durant plus d’un demi-siècle et un constat de l’échec de la politique adoptée par les partis de la majorité dans la gestion des affaires locales ».

Dr. Aâmara a souligné que le Mouvement Populaire n’a pas seulement remporté 11 sièges, mais 13 sièges parce que des militants harakis se sont portés candidats sous les couleurs du parti de l’Union Socialiste des Forces Populaires, notant que ce résultat traduit la proximité du parti du Mouvement Populaire des préoccupations et des aspirations de la population et son pari de faire de la promotion des affaires locales une base du développement local.

Par ailleurs, le député parlementaire haraki a exprimé ses remerciements à la population qui a placé sa confiance en son parti, soulignant la détermination du Mouvement Populaire à continuer à œuvrer pour promouvoir les affaires locales comme pilier fondamental du développement ; chose qui a été l’un de ses principes depuis sa création.

Dr. Aâmara a poursuivi en indiquant que le parti du Mouvement Populaire milite, depuis sa fondation, pour prêter davantage d’attention à la dimension locale en tant que pilier fondamental du développement et ce, afin de résoudre de nombreuses problématiques sociales et économiques et instaurer une équité spatiale qui permettrait d’assurer la durabilité du modèle national de réforme dans le cadre de la stabilité.

Outre le parti du Mouvement Populaire qui a remporté 11 sièges et le Parti de l’Istiqlal qui a décroché 3 sièges, l’Union Socialiste des Forces Populaires a réussi à obtenir deux sièges.

Il est à rappeler que ces élections partielles, qui se sont déroulées dans la commune de Sidi M’hamed Dalil dans la Province de Chichaoua, interviennent après la décision du tribunal administratif de Marrakech, en novembre dernier, de dissoudre le Conseil de la commune de Sidi M’hamed Dalil dans la Province de Chichaoua à cause du blocage de développement.

Au titre d’autres élections communales partielles, Mme Malika Aït Mohand a réussi à remporter les élections partielles de l’arrondissement 13 de la commune Guettaya dans la Province de Beni Mellal.

Le parti du Mouvement Populaire a également remporté un siège au titre des élections communales partielles tenues dans la commune Sidi Abed dans la Province d’El Jadida.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page