COMMUNIQUÉS

La Jeunesse Harakie dénonce l’accueil par le président tunisien du chef de l’entité séparatiste

L’organisation de la Jeunesse Harakie a suivi avec une grande réprobation l’accueil par le président tunisien Kaïs Saïed du chef des séparatistes, avec le drapeau du front séparatiste à ses côtés, en marge du Forum de coopération Japon-Afrique « TICAD 8 » qu’abrite Tunis les 27 et 28 août courant, suite à quoi le Royaume du Maroc a décidé de rappeler en consultation son ambassadeur à Tunis.

Suite à ce comportement hostile inacceptable, la Jeunesse Harakie souligne ce qui suit :

Premièrement : L’organisation dénonce la démarche hostile du président tunisien Kaïs Saïed, à travers l’accueil du chef de l’entité fantoche.

Deuxièmement : Elle déplore cet acte hostile sans précédent dirigé contre notre pays et son intégrité territoriale, qui confirme le processus d’imprudence dans lequel Kaïs Saïed a engagé la Tunisie à travers la prise de décisions gratuites et excessivement hostiles à l’égard des Etats amis qui ne serviront en rien le peuple tunisien.

Troisièmement : Elle veillera à communiquer avec nos partenaires libéraux et les associations de la société civile dans la région du Maghreb pour exprimer notre ferme conviction que l’avenir des peuples du Maghreb et leur prospérité résident dans la cohésion et la synergie et le désaveu de toutes les formes de provocations dictées par des considérations conjoncturelles ou une vision à court terme. En vue d’activer la diplomatie des jeunesses comme d’habitude, notamment avec sa famille libérale, elle annonce le lancement d’une série de rencontres avec les jeunesses et les associations partenaires dans la région du Maghreb, non seulement la Tunisie, pour former un front de la jeunesse qui défend l’Union du Maghreb et ses citoyens contre toutes les tentatives séparatistes hasardeuses et aux conséquences incalculables.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page