Activités parlementaires

La député parlementaire Amahroq interpelle le gouvernement au sujet du durcissement des peines dissuasives contre le viol des enfants

Zineb Abou-Abdellah

Mme Zineb Amahroq, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a interpellé le ministre de la Justice sur les voies légales à suivre et les mesures dissuasives à prendre contre le viol des enfants.

Dans une question orale sur le durcissement des peines dissuasives contre le viol des enfants, lors de la séance hebdomadaire des questions orales, organisée lundi dernier à la Chambre des Représentants, Mme Amahroq a souligné l’importance de durcir les peines contre les violeurs des enfants.

La députée parlementaire harakie a rappelé, à cet égard, l’acte criminel de viol d’une fille âgée de moins de 11 ans dans les environs de Tiflet, qui a suscité des réactions qui ont condamné et rejeté tous les actes prenant pour cible les enfants.

La députée parlementaire harakie a souligné, dans ce sens, l’importance de combattre ces comportements odieux, à travers le durcissement des peines à l’encontre des violeurs d’enfants en procédant immédiatement à l’amendement des dispositions du Code pénal y afférentes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page