Activités du partiActivités du secréraire généralActivités parlementairesActualitésArticles de presse

Dans le but de défendre les intérêts de la patrie et des citoyens:Le Mouvement Populaire opte pour « l’opposition totale » et M. Laenser incite les députés et les conseillers harakis de travailler dans un cadre où règne l’esprit d’équipe

Aliae Riffi

M. Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire, a souligné que le parti, à travers le contrôle de l’action du gouvernement et dans le cadre de ce que prévoit la loi, pratiquera une « opposition totale » et non un « soutien critique » ou une « opposition douce » parce que sa principale préoccupation est de défendre les intérêts de la patrie et des citoyens.

Présidant une réunion conjointe des deux groupes harakis au Parlement (la première et la deuxième chambres) à la veille de l’ouverture de la première session de la première année législative de la onzième législature, jeudi dernier à Salé, M. Laenser a incité les deux groupes harakis au Parlement à travailler dans un cadre où règne l’esprit d’équipe, exhortant les membres de ces deux groupes à faire preuve d’une forte présence dans les médias et à renforcer la communication et la coordination entre les deux groupes.

Concernant les alliances avec les groupes de l’opposition, le Secrétaire général du parti du Mouvement Populaire a évoqué la possibilité d’une coordination des positions, mais non pas d’une pleine alliance.

Le Secrétaire général du Mouvement Populaire, qui n’a pas manqué de féliciter les parlementaires qui ont remporté des sièges au titre des élections du 08 septembre 2021, a passé en revue les résultats obtenus par le parti lors des élections des membres de la Chambre des Conseillers du 05 octobre courant, relevant que le Groupe Haraki à la deuxième chambre a enregistré le renouvellement du tiers de ses membres, tandis que le taux de renouvellement des membres du Groupe Haraki à la première chambre a atteint 60 %.

M. Laenser a ajouté que le parti a remporté près de 50% de la représentation dans les deux chambres au niveau de trois régions, enregistrant ainsi une amélioration par rapport à la précédente législature, notamment pour la Chambre des Représentants, en comparaison avec les autres partis.

Par ailleurs, les autres intervenants ont salué les orientations du Secrétaire général du parti, exprimant leur volonté d’exercer une opposition forte et constructive.

Les intervenants des deux groupes harakis au Parlement ont été unanimes à rappeler que le parti avait déjà exercé l’opposition, que ce soit lors de sa création à la fin des années cinquante du siècle dernier ou lors de plusieurs législatures.

Il est à noter que cette rencontre a également été l’occasion d’examiner les moyens de renforcer les aspects médiatique et de communication à travers le recours à des spécialistes et des experts parmi les cadres du parti et le renforcement de la coordination entre les deux Groupes Harakis du Parlement, que ce soit au niveau des parlementaires ou des cadres administratifs.

Cette rencontre a été l’occasion aussi de discuter de certaines pratiques qui compromettent le bon déroulement et l’intégrité du processus électoral.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page