Le parti du Mouvement Populaire confie à M. Mohamed Jaouad la gestion de sa campagne électorale pour les prochaines élections et appelle les protagonistes à faire prévaloir l’intérêt national au-dessus de toute autre considération

Zineb Abou-Abdellah

Le Mouvement Populaire a décidé de confier la gestion de sa campagne électorale lors des prochaines échéances électorales de 2021 à M. Mohamed Jaouad, membre du Bureau politique du parti.

La désignation par le Bureau politique du Mouvement Populaire de M. Mohamed Jaouad pour accomplir cette mission est motivée par la culture, le dynamisme et l’expertise politique qui distingue ce dirigeant haraki, en plus de sa formation académique dans le domaine de l’économie, où il est considéré comme un expert.Mohamed Jaouad, qui se distingue par son amabilité, est fortement apprécié par les militants et militantes harakis.

Il est à noter que, dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances électorales professionnelles, communales, régionales et législatives, et en application des résolutions du Conseil national du parti du Mouvement Populaire lors de sa dernière session, le Bureau politique a poursuivi la prise des dispositions organisationnelles pour renforcer sa présence lors de ces échéances à travers l’élargissement de sa couverture des différentes régions et circonscriptions et la finalisation de son programme électoral avec une vision visant à faire accéder le parti à la position de leader, eu égard à son poids politique, à la singularité de son référentiel idéologique et à sa stratégie d’ouverture pour attirer des compétences sociétales et favoriser le retour légitime des fils du parti à leur foyer d’origine.

Selon un communiqué du Bureau politique du parti, publié à l’issue de sa dernière réunion ordinaire, le Bureau politique a réaffirmé son implication active pour assurer la réussite de ces échéances électorales, soulignant que ces échéances ne sont pas une fin en soi, mais plutôt un prérequis pour engendrer des institutions fortes et des élites compétentes capables d’être à la hauteur de l’horizon constitutionnel et de concrétiser le modèle de développement.

Le communiqué a conclu en appelant tous les protagonistes politiques à respecter les valeurs d’intégrité, de transparence et de concurrence loyale, à faire prévaloir l’intérêt de la patrie au-dessus de toute autre considération et faire triompher le Maroc des institutions loin des calculs partisans étroits.

Partager sur Facebook