Laenser se félicite du bilan très positif à mi-mandat du Conseil de la Région Fès-Meknès

Saliha Boujraf

Mohand Laenser, Président du Conseil de la Région Fès-Meknès, s’est félicité du bilan très positif réalisé par le conseil de la Région à mi-mandat (2015-2018).

Dans une déclaration à la presse, jeudi dernier à Fès en marge de la présentation du bilan à mi-mandat du Conseil de la Région, M. Laenser a affirmé que durant les trois dernières années, la priorité a été accordée à la réduction des disparités dans le monde rural, a indiquant que 70% du budget d’investissement, estimé à 1,25 milliard de DH, a été mobilisé dans les secteurs des routes de l’approvisionnement en eau et en électricité.

Dans une intervention du Groupe Haraki au sujet du projet de loi n° 45.13 relative à l’exercice des professions de rééducation, de réadaptation et de réhabilitation fonctionnelle :MmeAhkim demande le traitement de la situation des professionnels du secteur de la santé selon une approche globale et équilibrée

Elle souligne l’importance de ce texte législatif et appelle à faire prévaloir la sagesse et à tenir en compte la situation des zones enclavées, rurales et montagneuses

Saliha Boujraf:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a appelé au traitement de la situation des professionnels du secteur de la santé selon une approche globale et équilibrée, garantissant leurs droits et les droits de la société.

Lors d’une intervention au nom du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants au cours d’une séance plénière consacrée à la discussion des trois projets de lois relatives aux terres collectives :

Fadili appelle à mettre des assiettes foncières collectives à la disposition des investisseurs et à l’investissement de leurs revenus financiers dans la réalisation de projets de développement au profit des ayant droits

La Chambre des Représentants adopté à l’unanimité les trois projets de lois n° 62.17, 63.17 et 64.17

Décès du frère de M. Mohamed Lamine Didi

Saliha Boujraf

Nous avons appris avec une profonde tristesse et affliction la nouvelle du décès du frère de M.Mohamed Lamine Didi, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants et membre du Conseil national du parti du Mouvement Populaire, le regretté feu Bouha Didi, né le 3 mars 1962 à Dakhla.

Dans une intervention au nom du Groupe Haraki lors d’une séance plénière à la Chambre des Représentants consacrée à la discussion du projet de loi-cadre n ° 51.17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique :

Moubdiî souligne que ce projet de loi-cadre est réformiste et sociétal par excellence et concerne tous les Marocains, eu égard qu’il est étroitement lié à un chantier structurant et d’avenir visant la réforme et le renouveau de l’école marocaine

Amazazi assure que l’adoption de ce projet de loi-cadre est un « moment historique », qui tire son importance de l’importance de ce texte en tant qu’une première législative dans l’histoire du Maroc