Le programme « Intelaka »dans la Région Fès-Meknès : 1.591 entreprises ont bénéficié d’un financement

Saliha Boujraf:

1.591 entreprises dans la Région Fès-Meknès ont bénéficié, entre février et novembre derniers, de financement dans le cadre du programme intégré d’appui et de financement de l’entreprenariat « Intelaka » pour un montant global de 229 millions de DH.

Ce montant représente 12% de part pour la région qui est au 3ème rang au niveau national, selon des données présentées, hier jeudi à Fès, par le Directeur général du Centre régional d’investissement (CRI), M. Yassine Tazi, lors d’une réunion du Comité régional d’accompagnement et de suivi du programme.

Lors de la discussion du projet de loi relatif à la fiscalité des collectivités territoriales :Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants appelle à la mise en œuvre d’une équité fiscale en matière de redistribution des recettes fiscales et à œuvrer à concrétiser les collectivités de proximité

Il a souligné le rôle des collectivités territoriales, y compris les régions, en tant qu’axe principal de la stratégie de développement et de relance de l’économie locale

Saliha Boujraf:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a souligné que le projet de loi n ° 07.20 modifiant et complétant la loi n ° 47.06 relative à la fiscalité des collectivités territoriales satisfait aux revendications des acteurs politiques et des élus,qui ont appelé à l’engagement d’une réforme fiscale basée sur la transparence, la simplification, la rationalité et la révision de la fiscalité locale.

M. Laenser : Les accords signés entre le Maroc, les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat d’Israël auront un impact positif sur toutes les régions du Royaume

SalihaBoujraf:

Le Président de l’Association des Régions du Maroc, M. Mohand Laenser, a affirmé que les accords et conventions signés entre le Maroc, les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat d’Israël auront un impact positif sur toutes les régions du Royaume, y compris les Provinces du Sud.

Dans une déclaration àla presse à l’issue d’une visioconférence avec le ministre de l’Intérieur, tenue hier mercredi et consacrée au suivi de l’état d’avancement de la mise en œuvre de la régionalisation avancée, M. Laenser a souligné que ces accords et conventions impacteront positivement toutes les régions du Royaume, y compris les régions du Sud dans le cadre de l’initiative d’autonomie, qui est reconnue par les grandes puissances mondiales comme étant l’unique solution au différend autour du Sahara marocain. 

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers appelle le gouvernement à adopter un programme global qui apporte des solutions définitivesà la problématique des vagues de froid dans les montagnes et les villages du Royaume

Sbaîi appelle à la mise en place d’entrepôts pour les produits alimentaires, les médicaments, les couvertures et le bétail dans des zones connues parles chutes de neige

Aâmararappelle les mesures d’urgence prises pour désenclaverles populations du monde rural

Boutayeb évoque,à la Chambre des Représentants,le plan national de lutte contre les effets de la vague de froid au titre de la saison hivernale 2020-2021

Lors d’une journée d’information à Boulemane : Laenser souligne l’importance de l’enseignement préscolaire dans le développement du capital humain des générations montantes

Zineb Abou-Abdellah:

Une journée d’information au profit de l’écosystème de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) de la province de Boulemane a été organisée, lundi dernier, sous la présidence du Wali, Coordinateur national de l’INDH, M. Mohamed Dardouri.

Cette rencontre a été l’occasion de jeter la lumière sur l’appui apporté par l’INDH au secteur de l’éducation dans la Province de Boulemane, en tant qu’acteur fédérateur et mobilisateur des initiatives prises par les différentes parties prenantes en convergence avec le Département de l’Education nationale, à travers plusieurs axes d’intervention visant à renforcer les acquis des élèves et la qualité de l’éducation, ciblés par le programme « Impulsion au capital humain des générations montantes » de l’INDH.