Séance de travail du Bureau exécutif de la Jeunesse Harakie avec des responsables de la Fondation Friedrich Naumann Exaltation de la participation active des jeunes harakis dans les rencontres internationales


Le Bureau exécutif de la Jeunesse Harakie a tenu, dimanche dernier à Rabat, une séance de travail avec des responsables de la Fondation Friedrich Naumann, marquée par la présentation, par le Bureau exécutif du bilan des actions menées par la Jeunesse Harakie au titre de l’année 2009 et de son plan d’action pour l’année 2010. Les deux parties ont également discuté des perspectives de coopération future.

Dans une déclaration au quotidien « Al Haraka », M. Ronald Meinardus, Directeur de la Fondation Friedrich Naumann pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, a exprimé son admiration pour la performance de la Jeunesse Harakie, comme en témoigne sa participation active dans les rencontres internationales auxquelles elle a pris part, ainsi que la discipline de ses membres, leur sérieux et leur esprit d’innovation et leur attachement à l’esprit de dialogue et aux valeurs démocratiques.

M. Meinardus a fait part, par ailleurs, de son souhait que la Jeunesse Harakie oeuvre au transfert de son expérience organisationnelle distinguée à d’autres organisations de jeunesses au niveau des pays arabes.

Pour sa part, M. Abdullah Al Hindaoui, Coordonnateur du Réseau des Libéraux Arabes, s’est félicité de la maturité politique de la Jeunesse Harakie, soulignant ses contributions positives tant à Rabat qu’au Caire, ainsi que le fait qu’elle a pu gagner tous les paris organisationnels.

De son côté, Mme Amira Hussein, Directrice des Programmes au Bureau régional de la Fondation Friedrich Naumann au Caire, a salué les efforts déployés par la Jeunesse Harakie en matière d’encadrement politique des jeunes marocains, indiquant que la Jeunesse Harakie est l’une des meilleures organisations de jeunesses dans le monde arabe. Mme Hussein a exprimé, en outre, la volonté de développer la coopération dans les domaines de la formation et de l’encadrement de la jeunesse arabe.

Partager sur Facebook