Le parti du Mouvement Populaire réitère sa revendication portant sur l’institution du nouvel anamazighen tant que fête nationale et jour férié officiel chômé et payé

Il a renouvelé l’appel à l’activation de l’officialisation de la langue amazighe

Il a affirmé sa volonté d’accueillir les initiatives qualitatives à même de soutenir la participation politique des différents acteurs du mouvement amazigh et différentes composantes de la société civile

AliaeRiffi:

Le parti du Mouvement Populaire a réitéré sa revendication constante portant sur l’institution du nouvel an amazigh en tant que fête nationale et jour férié officiel chômé et payé et ce, conformément aux dispositions de la Constitution.

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion du Bureau politique du parti, tenue samedi dernier à distance, sous la présidence de M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti, il est indiqué qu’« à l’occasion de l’avènement du nouvel an amazigh 2971, et tout en adressant ses vœux les plus sincères à l’ensemble des Marocains, à leur tête Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, le parti réitère sa revendication constante portant sur l’institution du nouvel an amazigh comme fête nationale et jour férié officiel chômé et payé, conformément aux dispositions de la Constitution ».

Il est à noter que des organisations amazighes ont adressé cette année leur revendication relative à la déclaration du nouvel an amazigh comme jour férié officiel chômé et payé au Cabinet Royal, ayant relevé que leurs plaidoiries, au cours des dernières années, n’ont pas incité le gouvernement à satisfaire cette revendication, qui est devenue de plus en plus urgente, surtout après la consécration de la langue amazighe comme langue officielle par la Constitution du Royaume.

Dans ce contexte, plusieurs organisations amazighes ont adressé des pétitions à Sa Majesté le Roi Mohammed VI afin d’instituer le nouvel an amazigh, qui coïncide avec le 13 janvier, comme fête nationale et jour férié officiel chômé et payé,à l’instar du nouvel an de l’hégire et du nouvel an grégorien, exprimant leur espoir que l’année 2971, correspondant à l’année 2021 selon le calendrier grégorien, soit l’année de la reconnaissance du calendrier amazigh et nouvel an amazigh comme fête nationale et jour férié.

Le parti a également renouvelé l’appel à activer l’officialisation de la langue amazighe, d’autant plus qu’il considère que l’activation de l’officialisation de la langue amazigheconstitue une option stratégique et un enjeu institutionnel, notant, dans ce cadre, que le Mouvement Populaire estime que « l’accord-cadre signé avec le Front amazigh pour l’action politique est un point de départ pour traduire la conviction haraki ancrée que l’espace naturel pour l’accélération de la cadence de mise en œuvre des dispositions constitutionnelles relatives à la question amazighe, en tant que langue, culture et identité, est au sein des institutions ».

Le parti a réaffirmé, par ailleurs, sa disposition habituelle à accueillir toutes les initiatives qualitatives à même de soutenir la participation politique des différents acteurs du mouvement amazigh et des différentes composantes de la société civile et ce, à la lumière de la ferme conviction du Mouvement Populaire que la participation des nouvelles générations à la prise de décision politique, électorale et de développement est un choix stratégique indispensable.

Partager sur Facebook