Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers appelle le gouvernement à faire du premier jour de l’an amazigh 2971 une fête nationale et un jour férié officiel payé

Aliae Riffi:

L Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a appelé le gouvernement à faire du premier jour de l’an amazigh 2971 une fête nationale et un jour férié officielchômé et payé.

Cette revendication de M.M’barek Sbaîi, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers, est intervenue au début de son commentaire d’une réponse du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, M.Saaïd Amzazi, hier mardi.

A cet égard, M. Sbaîi a affirmé « nous souhaitons tout d’abord, au nom du Groupe Haraki, adresser les plus sincères vœux de santé et de bien-être à tous les Marocains, et à leur tête Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à l’occasion du nouvel an 2021.Dans le même sens, nous exprimons notre aspiration à réaliser notre revendication constante de faire du premier jour de l’an amazigh 2971, qui interviendra après quelques jours, une fête nationale et un jour férié officiel chômé et payé ».

Il est à noter que de nombreuses associations amazighes réclament la déclaration du Nouvel An amazigh fête nationale et jour férié payé, à l’instar des deux nouveaux ans de l’hégire et grégorien ; lequel nouvel an amazigh coïncide avec le 13 janvier de chaque année, qui commémore l’accession du roi amazigh Sheshonq au trône d’Egypte durant l’ère pharaonique en l’an 950 AJC, date à partir de laquelle a commencé le calendrier amazigh qui a atteint cette année l’an 2971.

 

 

Partager sur Facebook