En l’absence de politiques territoriales audacieuses et équitables : M.Sekkouri appelle à la mise en place d’un système électronique intégré pour simplifier les procédures d’urbanisme dans le monde rural

Saliha Boujraf:

M.Lahcen Sekkouri, membre du Groupe Haraki àla Chambre des Représentants, a appelé la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville à la mise en place d’un système électronique intégré de mesures basées sur la simplification des procédures d’urbanisme dans le monde rural.

Sekkouri a affirmé, à cet égard, qu’« il est nécessaire de mettre en place un système électronique intégré s’articulant autour d’une nouvelle génération de mesures basées sur la simplification des procédures, la transparence, la diligence et l’efficacité et intégrant toutes les institutions et administrations concernées, telles que les Régions, les autres collectivités territoriales, l’Administration Nationale de la Conservation Nationale, du Cadastre et de la Cartographie.

Commentant, au nom du Groupe Haraki, la réponse apportée par la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville à une question centrale relative à « la stratégie du ministère pour faire face aux répercussions de la pandémie du Coronavirus après l’allégement et la levée du confinement sanitaire », lors de la séance des questions orales à la Chambre des Représentants organisée lundi dernier, le député parlementaire haraki a mis l’accent sur la nécessité que cette digitalisationinclut le niveau régional et s’étend aux servicesdéconcentrésà travers la couverture de tous les territoires, en particulier les zones rurales.

Sekkouri a souligné que dans la perspective d’une bonne activation de cette mesure inclusive et territoriale, qui constitue l’un des principaux leviers du modèle de développement escompté, il est nécessaire d’œuvrer à la mise en œuvre du contenu de la Charte de déconcentration administrative à travers lacréation des pôles administratifs régionaux qui soient adaptés à la composition actuelle des départements ministériels et assurent la cohérence, l’harmonie et la convergence nécessaires pour permettre aux responsables et aux acteurs régionaux de prendreles décisions et les initiatives et de mobiliser les moyensafin de déployer des politiques régionales intégrées et soutenir unerégionalisation avancée efficace et productive.

Il convient de noter qu’en l’absence de politiques territoriales audacieuses et équitables e, la transformation numérique dans les villages du Royaume constitue devenue une nécessité impérieuse et non seulement une alternative pour réaliser le développement. En effet, la période exceptionnelle du confinement sanitaire que les Marocains ont vécu à cause de la conjoncture liée à la propagation du nouveau Coronavirus a démontré concrètement l’importance et le rôle de la digitalisation dans divers domaines. Ce qui nécessite d’accélérer le traitement des dysfonctionnements et de remédier des déficits relevés dans le monde rural sur les plans notamment des infrastructures, des équipements, des services de base et des équipements de proximité nécessaires et ce, compte tenu de l’ampleur des défis à relever en vue de promouvoir le développement durable du territoire, mieux répondre aux attentes et aspirations des populations et améliorer leur niveau de vie.

Partager sur Facebook