Dans un mémorandum adressé au gouvernement : Le parti du Mouvement Populaire propose une vision s’articulant autour de trois axes principaux

Saliha Boujraf

Le parti du Mouvement Populaire a adressé au Chef du gouvernement mémorandum détaillé qui comprend sa vision de la gestion de la phase post-confinement sanitaire et du traitement des répercussions de la pandémie de Coronavirus sur les plans économique, social, territorial et sectoriel.

Un communiqué du Secrétaire général du Mouvement Populaire, signé par M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti, a indiqué,hier dimanche, que le mémorandum du parti a été inspiré par les conclusions des travaux des instances du parti, à travers les délibérations de son Bureau politique, de ses groupes parlementaires, de ses représentants dans les collectivités territoriales et les chambres professionnelles et ses organisations parallèles, ainsi que les contributions qualitatives de ses cadres, experts et militants dans le débat public à travers différents canaux de communication.

Le communiqué a ajouté que le mémorandum du parti s’est appuyé également sur son référentiel intellectuel et politique et sa plateforme programmatique basée sur la consolidation du Maroc des institutions et de l’option de la régionalisation dans le cadre de l’unité de la patrie et du territoire, l’instauration de l’équité sociale et territoriale et la concrétisation de la démocratie linguistique et de la transparence incarnant le principe de l’unité dans la diversité.

Le communiqué a précisé, par ailleurs, que le mémorandum du parti a mis l’accent sur la méthodologie de formulation des alternatives et la proposition de mesures pratiques et palpables, couvrant différents domaines et s’articulant autour de trois axes principaux :l’axe de la gestion du confinement sanitaire et de l’après-confinement sanitaire, l’axe de l’amendement de la loi de finances en corrélation avec la relance de l’économie nationale et l’axe des réformes institutionnelles, juridiques et des droits de l’homme.

Le communiqué a ajouté que le mémorandum du part s’est attaché également à corréler la présentation des propositions et des visions du parti avec la proposition de mécanismes pour élargir la base de financement, traiter les dysfonctionnements des finances publiques selon une vision qui investit dans la création des richesses plutôt que de se contenter de la distribution de ces richesses qui sont limitées, adhérer aux options de la bonne gouvernance et de l’équité sociale, soutenir la résilience de l’économie nationale et placer l’être humain au centre du nouveau modèle de développement.

D’autre part, le communiqué a précisé que l’alternative de développement harakie s’est également focalisée sur la mise en place de nouvelles politiques publiques pour rendre justiceau territoire, le développement de politiques sociales et la corrélation de l’identité au développement durable et ce, dans le cadre des réformes politiques et institutionnelles que le parti juge nécessaires pour un Maroc post-pandémie.

En outre, le parti aréaffirmé qu’il demeurera toujours un partenaire stratégique dans toutes les réformes structurelles et fonctionnelles, plaçant l’intérêt du Maroc au-delà de toutes autres considérations et foncièrement convaincu que l’espace naturel de la compétition politique est sous le toit des institutions et rien d’autre que les institutions.

Le communiqué a ajouté qu’afin d’éclairer l’opinion publique, le parti annoncera officiellement son mémorandum détaillé au moment opportun, après la divulgation du plan gouvernemental global relatif à la gestion de la phase post-pandémie et ce, à la lumière des conclusions de la récente réunion tenue par le Chef du gouvernement, en présence de responsables gouvernementaux, avec les partis politiques représentés au Parlement.

Partager sur Facebook