Dans un communiqué de l’Organisation des Femmes Harakies : L’accent mis sur l’unification des efforts pour surmonter ou atténuer les répercussions économiques et sociales engendrées par la pandémie du Coronavirus et la conjoncture du confinement sanitaire

Fajr Ali:

L’Organisation des Femmes Harakies a souligné la nécessité d’unifier les efforts de toutes les composantes de la société pour surmonter ou atténuer les répercussions économiques et sociales engendrées par la pandémie « Covid-19 » et la conjoncture du confinement sanitaire.

Lors de sa réunion ordinaire tenue à distance vendredi dernier, le Bureau exécutif de l’organisation a mis l’accent sur l’importance de renforcer l’esprit de solidarité et de trouver des solutions innovantes pour soutenir les catégories vulnérables, en particulier les femmes travaillant dans le secteur informel, ainsi que sur la nécessité de prendre conscience de l’importance des étapes actuelle et future et de ce qu’elles requièrent en termes d’abnégation qui prend en considération l’intérêt du pays d’abord.

Dans un communiqué, l’organisation a salué de nouveau l’effort national de solidarité déployé pour faire face à la pandémie du« Covid-19 », sous la Direction éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, appelant à la poursuite de la mobilisation nationale conformément à l’esprit de synergie pour relever les défis de la prochaine étape dans le même esprit.

Selon le communiqué, l’organisation a mis l’accent aussi sur la nature de la conjoncture que traverse le Royaume à l’instar d’autres pays du monde en raison de la propagation de la pandémie du« Covid-19 », tout en évoquant les jalons majeurs qui ont marqué le colossal effort national de solidarité déployé par le pays et auquel ont adhéré les pouvoirs publics, les cadres médicaux et paramédicaux, civils et militaires, les instances élues, les partis politiques, les syndicats, les organisations professionnelles et les acteurs de la société civile.

L’organisation a souligné, par ailleurs,que l’effort national déployé a permis au Maroc de mettre sur pied une approche unique et singulière en matière de gestion de cette pandémie, que ce soit sur les plans logistique, sécuritaire ou médical, qu’en termes d’approche sociale pour atténuer les répercussions de la situation du confinement sanitaire résultant de la suspension de plusieurs activités professionnelles dans les secteurs formel et informel, en plus du soutien apporté aux familles démunies.

Le communiqué a ajouté que la réunion a été l’occasion de rappeler les positions du parti du Mouvement Populaire à la lumière de la conjoncture marquée parla propagation de l’épidémie du Coronavirus, en particulier son appel à la nécessité de faire bénéficier les populations des zones rurales et montagneuses et des quartiers urbains populaires du système de soutien à travers son institutionnalisation par le biais de registres sociaux, et de soutenir les agriculteurs affectés par les effets de la pandémie.

Cette réunion ordinaire du Bureau exécutif de l’Organisation des Femmes Harkies a également été l’occasion de dresser et d’évaluer le bilan des actions de l’organisation depuis son dernier congrès national, marqué notamment par l’organisation de rencontres de communication au niveau de six régions du Royaume qui ont ciblé plus de 2.500 participantes et de sessions de formation ayant bénéficié à plus de 140 membres de l’organisation, saluant le dynamisme de l’Organisation qui initié deux activités officielles chaque mois.

Le Bureau exécutif de l’Organisation des Femmes Harakies a souligné la poursuite de la mise en œuvre du programme des activités de rayonnement et de formation précédemment planifiées, sur la base de la programmation de nouvelles initiatives à la lumière des évolutions constatées au niveau national et liées au développement de la situation épidémiologique et aux exigences de la relance économique et du renforcement de la présence et de l’implication des femmes harakies dans le plan de relance, se félicitant, par ailleurs,de la décision du Bureau politique du Mouvement Populaire portant sur l’organisation et l’institutionnalisation de la communication interne via les plateformes des médias sociaux.

Partager sur Facebook