Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers met l’accent sur la nécessité de se tenir aux côtés des catégories vulnérables et de lutter contre ceux qui exploitent la pandémie du Coronavirus pour réaliser des acquis électoralistes

Aliae Riffi:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a mis l’accent sur la nécessité de se tenir aux côtés des catégories vulnérables qui ont été affectées par la pandémie du Coronavirus, de remédier aux dysfonctionnements qui ont entaché l’opération de distribution des aides décidées au profit de ces catégories à partir du Fonds spécial pour la gestion de cette pandémie et de sévir d’une main de fer contre quiconque a cherché à exploiter cette conjoncture pour réaliser des gains illégaux et s’enrichir aux dépens de ceux qui ont besoin de ces aides, appelant à lutter contre toutes les formes de prévarication et d’exploitation de l’épidémie à des fins politiciennes ou électoralistes.

Dans une intervention lue en son nom lors de la séance plénière organisée mardi dernier et consacrée à la discussion du projet de loi n° 23.20 portant approbation du décret-loi n° 2.20.292 portant sur les dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration, le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a également appeléà accompagner l’économie nationale, les entreprises et les sociétés ayant été impactées en raison des répercussions du nouveau Coronavirus.

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a appelé à leur apporter assistance pour qu’elles puissent surmonter cette conjoncture critique due à la propagation de la pandémie « Covid-19 », qui représente une véritable épreuve pour la plupart des économies du monde.

Par ailleurs, le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a salué le projet de loi et réaffirmé son soutien à toutes les mesures proactives annoncées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI afin de protéger la santé et la sécurité des citoyens et atténuer les effets négatifs de l’épidémie.

De même, le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers s’est félicité des décisions prospectives et des différents efforts déployés pour lutter contre cette épidémie meurtrière, réitérant son appel à l’adresse du gouvernement pour trouver d’urgence des solutions en vuede rapatrier les Marocains bloqués à l’étranger et à l’intérieur du pays afin de mettre un terme à leurs souffrances et leur permettre de rejoindre leurs familles.

Partager sur Facebook