La Jeunesse Harakie dénonce les comportements qui ont entaché les travaux de la première session du parlement de l’organisation

Aliae Riffi:

Les membres du Bureau exécutif élu de la Jeunesse Harakie ont dénoncé les comportements de certains individus lors des travaux de la première session du Conseil national de cette organisation, estimant que ce qui s’était passé n’a aucun rapport avec les principes et l’éthique politiques auxquels adhère l’organisation de la Jeunsse Harakie.

Publiée par le Bureau exécutif de l’organisation à l’issue de sa première réunion,tenue dimanche dernier à Rabat sous la présidence de M.Ayoub Lyoussi, Coordinateur général de la Jeunesse Harakie, et consacrée à la discussion de l’ambiance ayant marquée les travaux de la première session du Conseil national de l’organisation,une mise au pointa indiqué que les événements malheureux qu’a enregistrés la séance d’ouverture de la première session ordinaire du Conseil national de l’organisation n’a rien à voir avec de prétendues violations, précisant que toutes les étapes préparatoires de cette session ont été menées en toute transparence et dans le plein respect des statuts de l’organisation tels qu’ils ont été adoptés lors du 3ème Congrès national dela Jeunesse Harakie tenu les 06 et 07 juillet 2019 et ce, partant du souci de tous de consacrer le principe d’égalité des chances et d’intégrerde nouvelles compétences qui constitueraient une valeur ajoutée pour l’action de l’organisation et en feraient d’elle un acteur fort dans le système national des jeunesses partisanes.

La mise au point du Bureau exécutif a rappelé que l’article 15 des statuts de la Jeunesse Harakie stipule expressément que le Conseil national se compose de 25% du nombre total des congressistes ayant pris part au Congrès national de l’organisation, qui sont issus des différentes régions du Royaume conformément aux listes communiquées par les différentes commissions provinciales et aux critères définis par la Commission préparatoire du Congrès national de l’organisation.

Dans ce sens, le Bureau exécutif de l’organisation a relevé que des déclarations faites à certains sites électroniques sont fausses, erronées et infondées, et ne seraient justifiées que par le fait qu’elles visent à induire en erreur l’opinion publique et à semer la confusion autour de l’action de l’organisation dans sa nouvelle composition.

La même source a ajouté que le Coordinateur général de la Jeunesse Harakie et les membres du Bureau exécutif et du Conseil national de cette organisation avaient tenus,chacun de par son positionnement, à faire preuve de neutralité dans toutes les opérations, à rejeter toutes les formes d’exclusion et de marginalisation et à donner l’occasion à tous les membres de l’organisation, dans le cadre de la compétition libre et loyale, d’exprimer librement et objectivement leurs opinions, à condition de s’astreindre au respect des statuts et des institutions.

La mise au point du Bureau exécutif de la Jeunesse Harakie n’a pas omis de réaffirmer la détermination de l’organisation de continuer l’édificationd’une organisation de jeunesse forte et unifiée, de manière à répondre aux besoins et aux aspirations des jeunes harakis, en particulier, et de tous les jeunes marocains, en général.

Il est à signaler qu’il a été procédé, dimanche dernier à Rabat,à l’élection d’Ismaïl Talhiq, Président du Conseil national de la Jeunesse Harakie. De plus, Siham Kouskouss a été élue vice-présidente du Conseil national, alors que Nabil Mouha élu élu rapporteur et Yassine Agharbi a été élu en tant que son suppléant.

Partager sur Facebook