Amzazi Inaugure le Centre Mohammed V de la deuxième chance-nouvelle génération à Rabat

Saliha Boujraf

Le Centre Mohammed V de la deuxième chance-nouvelle génération, destiné aux enfants et aux jeunes non scolarisés ou déscolarisés, âgés entre 13 et 18 ans, a été inauguré lundi dernier à Rabat.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui a inauguré de centre, a affirmé « l’inauguration de cet établissement pilote de deuxième chance de nouvelle génération coïncide avec le lancement officiel de la rentrée de l’éducation non formelle qui intervient le 07 octobre.

Amzazi a ajouté qu’il a été procédé, à cet égard, à l’élaboration d’un kit pédagogique et éducatif intégré, comprenant la mise à niveau éducative des apprenantscouvrant notamment les langues étrangères et les compétences de vie, en plus de l’apprentissage professionnelleà travers l’apprentissage de trois métiers au sein de l’établissement, comme la coiffure, l’électroménager et l’informatique.

Amzazi a indiqué que le troisième volet du kit pédagogique et éducatif élaboré porte sur l’accompagnement dans la perspective de l’intégration professionnelle ou la réintégration du système éducatif pour poursuivre les études.

Pour sa part, le Directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra, M. Mohamed Aderdour, a estimé que l’école de deuxième chance-nouvelle génération qui a été inaugurée est un établissement modèle de l’éducation non formelle qui vise à inculquer aux élèves de nouvelles connaissances, ainsi que de divers métiers et professions.

Aderdour a précisé qu’au niveau de la Région Rabat-Salé-Kénitra, il a été procédé à l’ouverture de 9 centres sur un total de 80 centres programmés au niveau national, ajoutant que l’ambition est d’ouvrir 30 centres dans les deux prochaines années et indiquant que toutes les mesures ont été prises pour l’ouverture de ces centres.

Partager sur Facebook