Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion du Bureau politique du parti du Mouvement Populaire :Information des membres du Bureau politique de l’état d’avancement des consultations menées au sujet du prochain remaniement gouvernemental

Réaffirmation de de l’implication dans la dynamique visant à enrichir le champ institutionnel national avec davantage de compétences pour assurer l’efficacité de la gestion des affaires publiques et l’élaboration et la mise en œuvre du nouveau modèle de développement

Saliha Boujraf:

Le Bureau politique du Mouvement Populaire a tenu sa réunion ordinaire, le jeudi 03 octobre 2019, sous la présidence de M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti ; laquelle réunion a été consacrée à l’examen des développements qu’a connu le champ politique national, ainsi que de questions organisationnelles concernant le parti et ses organisations parallèles.

Au début de cette réunion, les participants ont imploré Dieu le Tout-Puissant de faire jouir Sa Majesté le Roi Mohammed VI de la santé pérenne et du bien-être et de le préserver pour Son pays paisible.

Par la suite, le Secrétaire général du parti a présenté un exposé dans lequel il a informé les membres du Bureau politique des résultats des consultations menées au sujet du prochain remaniement gouvernemental, encadré les Hautes Orientations Royales contenus dans les deux Discours Royaux à l’occasion de la Fête du Trône et de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple.

Après un débat approfondi, la réunion a conclu parla réaffirmation de l’implication du Mouvement Populaire dans cette dynamique visant à enrichir le champ institutionnel national en général avec davantage de compétences et d’expertises en vue d’assurer l’efficacité et la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques du pays, ainsi que dans l’élaboration et la mise en œuvre du nouveau modèle de développement et ce,à travers le renforcement de l’option de la polarité dans la structure du gouvernement, dans le cadre d’une vision générale qui inclut la restructuration des établissements publics et l’administration à tous les niveaux, central et régional, dans la perspective de la mise en œuvre optimale de la régionalisation avancée, tout en mettant l’accent sur la prise en compte du soutien de la présence qualitative des compétences partisanes dans ce processus.

D’autre part, les membres du Bureau politique ont examiné les mesures prises pour assurer le succès de la rentrée parlementaire et renforcer le rôle des deux groupes harakis au sein de l’institution législative ; laquelle est appelée à débattre et approuver une série de projets de lois revêtant un importance institutionnelle, économique, sociale et culturelle.

En ce qui concerne les affaires du parti, le Bureau politique s’est arrêté sur le programme approuvé pour parachever la structuration régionale et provinciale du parti, ainsi que sur les dispositions prises pour parachever les structures des organisations des Femmes Harakies et de la Jeunesse Harakie, qui doivent tenir leurs conseils nationaux les 05 et 06 octobre courant.

Les membres du Bureau politique ont également convenu, dans le cadre du renforcement du rayonnement et de l’encadrement du parti, d’organiser,durant les prochains jours, un forum des compétences harakies sur la dimension régionale et le nouveau modèle de développement.

Dans le cadre de l’activation de l’action des pôles émanant du Bureau politique, un exposé exhaustif a été présenté sur les conclusions de la réunion de la Commission de l’information et de la communication, à savoir notamment celles relatives aux travaux entrepris en vue de l’élaboration du projet de la stratégie de communication du parti, en vue d’améliorer la performance du parti dans ce domaine vital et stratégique.

En conclusion, le Bureau politique a exhorté l’ensemble des militantes et militants harakis à faire preuve de davantage de mobilisation pour assurer le succès des chantiers organisationnel souverts en vue de la préparation des prochaines échéances partisanes et électorales, de manière à renforcer la position du Mouvement Populaire dans le paysage politique national.

Partager sur Facebook