Laenser se félicite du bilan très positif à mi-mandat du Conseil de la Région Fès-Meknès

Saliha Boujraf

Mohand Laenser, Président du Conseil de la Région Fès-Meknès, s’est félicité du bilan très positif réalisé par le conseil de la Région à mi-mandat (2015-2018).

Dans une déclaration à la presse, jeudi dernier à Fès en marge de la présentation du bilan à mi-mandat du Conseil de la Région, M. Laenser a affirmé que durant les trois dernières années, la priorité a été accordée à la réduction des disparités dans le monde rural, a indiquant que 70% du budget d’investissement, estimé à 1,25 milliard de DH, a été mobilisé dans les secteurs des routes de l’approvisionnement en eau et en électricité.

Laenser a ajouté que les autres investissements ont été orientés vers des secteurs « très importants » visant le développement de la Région, à travers notamment le soutien aux services de sécurité et à l’enseignement dans le monde rural et le renforcement des partenariats avec les universités, mettant en exergue le soutien apporté par le Conseil de la Région aux activités sociales, sportives et culturelles et aux associations de la société civile.

Laenser a également exprimé sa satisfaction des réalisations du Conseil de la Région durant ces dernières années, rappelant l’importance du lancement prochainement de la mise en œuvre de la première tranche du Programme de Développement Régional (PDR), doté d’une enveloppe budgétaire estimée à plus de 10 milliards de DH et visant la réduction des disparités et la réalisation de projets structurels.

Laenser a indiqué, par ailleurs, que des investissements de l’ordre de 1,14 milliard de DH ont été mis en œuvre dans la Région Fès-Meknès durant la période 2015-2018 et ont porté sur des projets de développement qui ont été axés sur le renforcement des infrastructures et l’appui des secteurs culturels et sociaux.

Laenser a précisé, en outre, qu’une enveloppe budgétaire de 1,73 milliard de DH a été investi dans des projets d’infrastructure répartis entre la construction de routes rurales (85 projets – 666 millions de DH), l’approvisionnement en eau potable (36 projets – 230 millions de DH), l’électrification rurale (36 projets – 83 millions de DH), le soutien de la scolarisation (8 projets – 75 millions de DH) et l’amélioration de l’accès aux soins (4 projets – environ 17 millions de DH).

Il est à rappeler qu’au cours de la dernière session ordinaire du Conseil de la Région Fès-Meknès du mois juillet courant, M. Laenser avait indiqué que le Conseil de la Région avait élaboré un programme de projets provisoire pour l’année 2019, qui comprend 57 actions d’une valeur totale de 327 millions de DH, dont 38 actions d’une valeur de 202 millions de DH qui s’inscrivent dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales dans le monde rural.

Laenser a assuré que pour accélérer la cadence de mise en œuvre de ces programmes, le Conseil de la Région Fès-Meknès a entamé la mobilisation de fonds supplémentaires qui seraient destinés aux projets qui en ont besoin, ajoutant que plusieurs conventions de partenariat avaient été signés en vue de lamise en œuvre d’une série de projets dans les domaines du développement rural, de la formation,de l’emploi et du développement social et économique.

Partager sur Facebook