Dans uneallocution prononcée au nom du Groupe Haraki lors de la discussion duprojet de loi de finances 2019 :Moubdiî souligne que l’effort relatif au rétablissement de l’équilibre budgétaire ne doit pas se faire au détriment du volet social

Mohamed Moubdiî, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants,a averti le gouvernement, mercredi dernier, sur la nécessité d’interagir de manière équitable et équilibrée avec les protestations qu’enregistrent de nombreuses villes du Royaume, en adoptant une approche conciliant entre les droits, les devoirs, l’écoute et l’interaction proactive et rapide pour éteindre toute étincelle à ses débuts, afin d’éviter tout dérapage indésirable.

Dans un communiqué publié par le Secrétariat général du Mouvement Populaire :Tenue des travaux de la première session du Conseil nationalle samedi 1er décembre prochain à Salé

Conformément aux dispositions de l’article 25 du statut du Mouvement Populaire, tel qu’il a été approuvé par le 13ème Congrès national du parti dont les travaux ont été tenus les 28 et 29 septembre 2018 au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, le Secrétariat général du parti annonce qu’il a été décidé d’organiser la première session du Conseil national du parti le 1er décembre prochain à l’Institut Moulay Rachid à Mâamoura-Salé à partir de 09H.

Dans un commentaire prononcé au nom du Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers :Sbaîi relève la confusion qui a accompagné la mise en œuvre de la décision relative à l’institution de l’heure d’été

La publication de l’étude y afférente et la communication à son sujet devaient intervenir avant que les Marocains ne soient mis devant le fait accompli

M’barek Sbaîi, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers, a critiqué, mardi dernier, la décision d’adopter l’heure d’été de manière permanente, affirmant à cet égard « une telle décision ne peut être prise de manière urgente, soudaine et exceptionnelle ».

En réponse à une motion d’interpellation sur « la vague de protestations d’élèves contre les horaires scolaires » : M. Amzazi appelle les parents et les enseignants à persuader les élèves de retourner aux classes

M. Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a appelé, lundi dernier à Rabat, les parents et les enseignants à persuader les élèves de retourner aux classes.
En réponse à une motion d’interpellation présentée à la Chambre des Représentants sur « la vague de protestations d’élèves contre les horaires scolaires », M. Amzazi a souligné la disposition du Département de l’Education nationale à discuter des horaires scolaires afin de trouver une solution à ce problème et le dépasser.

Amzazi souligne que le ministère de l’Education nationale prévoit la création de 150 écoles communautaires durant les trois prochaines années

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, hier lundi à Rabat, que son département prévoit de créer 150 nouvelles écoles primaires communautaires durant les trois prochaines années, dont 33 sont programmées au titre de l’année 2019.

En réponse à une question orale sur « l’évaluation de l’expérience des écoles communautaires » présentée par le groupement du Progrès et du Socialisme à la Chambre des Représentants, M. Amzazi a précisé que le réseau actuel compte 135 écoles primaires communautaires, parmi lesquelles 10 ont ouvert leurs portes à l’occasion de l’actuelle rentrée scolaire 2018-2019.